Visiter la galerie photo Visiter la galerie photo  
 
ACTUALITÉS

Fête de l’Abeille Noire et des Gastronomies 2018

Revue de presse – Fête de l’Abeille Noire 2015

Agenda

Dernières nouvelles

Inscription à la Newsletter

Archives

  DERNIÈRES NOUVELLES

N° 41 - JANVIER 2018
 
 
 

Merci à tous ceux qui,  très nombreux, nous ont souri, écrit, encouragé aidé à concrétiser nos projets.

Pour saluer son départ, merci à Lucile Quentin, arrivée chez nous un jour d'été avec son sac à dos, curieuse de voir si on pouvait élever les abeilles dans le respect de leur biologie. Grâce aux fonds mis à disposition par Pollinis, elle est restée un an à nous aider. Entre autres actions, avec le concours du département de la Lozère, elle a mis en place ce bel itinéraire de partage qui accompagne nos vœux aujourd'hui. Une porte d'entrée ouverte, grâce à la collaboration entre associations et institutions, sur une tradition porteuse de pistes pour l'avenir. Celle de l'abeille noire et des ruches troncs, objet de notre association. 

 
 

En ce début d'année, ayons l'audace de rire, malgré toutes les informations inquiétantes, refusons l'ennui des orientations trop pauvres de sens au regard des urgences. Suivons allègrement la proposition du philosophe Spinoza, cher à Nyhl, un jeune apiculteur de la Vallée de l'abeille noire: «Cultivons la joie qui nous donne la force d'agir ensemble». Et que moult moments partagés accompagnent nos travaux dans la vallée et le plaisir de vous y rencontrer.

Vous serez informé des journées thématiques par le site de l'arbre aux abeilles, la page Facebook «Vallée de l'abeille noire» ou le compte Twitter.

 
Le parcours de découverte des ruches troncs et de l'abeille noire
Le parcours de découverte des ruches troncs et de l'abeille noire
 

En attendant, nous vous proposons de découvrir le dépliant (en PDF) dont vous pourrez disposer dès ce printemps dans les offices de tourisme des Cévennes au mont Lozère ou via l'association l'Arbre aux Abeilles. Il vous permettra de suivre un parcours de découverte des ruches troncs et de l'abeille noire. Prévoir un jour ou deux, selon votre rythme de ballade.

Bonne année et que notre terre devienne le pays où les abeilles ne meurent pas, cela est totalement possible, à condition de renoncer à la goinfrerie et de devenir par exemple des gourmets ou au choix, des ascètes.

Au plaisir


L'équipe de l'arbre aux abeilles.

 

Retrouvez l'Arbre aux Abeille sur Facebook

Retrouvez l'Arbre aux Abeille sur Twitter

Retrouvez l'Arbre aux Abeilles sur Facebook

Retrouvez l'Arbre aux Abeilles sur Twitter