Visiter la galerie photo Visiter la galerie photo  
 
DÉCOUVERTES

Galerie photos

Initiations

Bibliothèque

Filmographie

Radiophonie

Frelon asiatique

Questions fréquentes

Vade retro vespa velutina

Déclaration Universelle des Droits de l'Abeille

  DÉCLARATION UNIVERSELLE DES DROITS DE L'ABEILLE
 

Cette page est dédiée aux lecteurs de la «Déclaration universelle des droits de l'abeille, trouvée dans une ruche tronc et transmise dans son intégralité par Yves Élie Laurent et Pascal Popesco».

 

Cette déclaration a été présentée officiellement à la Fête de l'Abeille Noire 2018 lors d'une Conférence Spectacle avec la présence musicale des Sœurs Antienne (comédiennes et chanteuses) et des «trouveurs» de ladite déclaration.


Elle est un clin d'œil à la déclaration universelle des droits de l'homme, en égard à l'aspiration grandissante de voir reconnu le droit à la personne pour des entités du vivants, telle que les animaux, les fleuves, les forêts, etc...

Le bénéfice de sa lecture sera, nous l'espérons, profitable aux abeilles et à tous les êtres volants, marchants, rampants, poussants, … sur cette terre.

Les bénéfices de la vente de cette édition seront versés à l'association l'Arbre aux Abeilles.

Vous retrouverez dans les onze articles de cette déclaration l'esprit de la «Charte des bonnes pratiques apicoles», établie grâce à l'expérience scientifique et technique accumulée par les conservatoires d'abeilles, réunis autour de la Fédération européenne des Conservatoires de l'abeille noire (FedCan), à savoir:
  • Sédentarité des colonies : La transhumance fragilise les colonies, diffuse les pathogènes et accentue la pollution génétique.
  • Multiplication des colonies : Pour respecter le rythme de la colonie, l'élevage de reines, la sélection artificielle et l'insémination sont à proscrire.
  • Croissance naturelle des colonies : le nourrissement stimulatif au sirop de sucre, souvent pratiqué au printemps afin d'accélérer la ponte, fatigue la colonie et diminue la durée de vie de la reine.
  • Récolte au bon moment : Une récolte précoce prive souvent les abeilles d'une alimentation naturelle au printemps. Une récolte tardive les empêche de constituer leurs réserves à temps pour l'hiver.
Nous sommes à l'écoute de vos questions concernant cette déclaration (> lien vers le formulaire de contact). Nous y répondrons, dans la mesure de notre disponibilité, soit directement, soit par l'ajout  d'une «Foire au questions» (FAQ) à cette page.

N'hésitez pas à visiter ce site et à vous abonner à notre gazette, vous y trouverez certaines de vos réponses et bien d'autre questions sur notre travail avec l'abeille.

Bonne lecture et bonne vie

Pascal Popesco
Les choses imprimées.com